MERRILL, 
ASUKAGA
& FINCH

Merrill, Asukaga & Finch, premier cabinet

 de conseils financiers pour les entreprises

 et les particuliers, vous conseille aujourd’hui

 pour votre retraite d’investir dans :

 

Petrochemical Associates International

 

Plus connue sous le diminutif de Petrochem, cette mégacorporation est au cœur du quotidien de nos clients américains par le biais des stations de carburant CHOOH4U. En effet, l’actif essentiel de Petrochem est sa production de carburant synthétique, le célèbre CHOOH2, pour lequel elle est leader mondial. Comme chacun le sait, ce carburant que vous mettez toutes et tous dans le réservoir de votre voiture sans même y songer, est synthétisé à partir d’une variété de froment transgénique. Pour s’assurer d’une disponibilité constante en matière première, la firme possède et cultive des millions d’hectare de terres agricoles dans le monde notamment aux USA (dans les Californies, le sud du Manitoba, le Middle-West et le sud-est principalement). Afin d’assurer la rentabilité maximale de ces terres, Petrochem a aussi investi massivement dans la filière agro-industrielle au point de pouvoir être considéré comme une entreprise majeure sur ce marché vital. Enfin, Petrochem possède ou contrôle de très nombreuses ressources en pétrole de par le monde. Sur la base de cette précieuse matière première, la firme produit de nombreuses matières synthétiques (plastiques, textiles…) et, bien sûr, des carburants (essence pour les véhicules de luxe, kérosène…).

 

Par son chiffre d’affaires, considérable et en progression constante ces dernières années, par le nombre de ses employés (plus de 400 000 au dernier recensement interne), cette firme peut être considérée comme la première mégacorporation des USA et, cela va de soi, une des premières au monde…

 

Fière de ses racines texanes, Petrochem a choisi de fixer son siège social et sa direction mondiale dans la Dallas-Fort Worth MetroArea, capitale de l’Etat libre du Texas, à proximité de ses gisements d’hydrocarbures historiques. Hélas, ces derniers sont en voie d’épuisement depuis la fin des années 2020 et le coût d’exploitation les rend peu compétitifs en face de ceux du Venezuela, par exemple. Bien sûr, Petrochem entretient également des dizaines d’agences régionales dans le monde entier.

 

L’actionnaire majoritaire est Ellen Trieste, dont la holding familiale, basée dans la station orbitale du Crystal Palace, possède 18.5 % des parts de la firme. Le deuxième actionnaire est Trenton Parker, qui occupe également avec succès le poste de PDG depuis 2013.

 

L’ensemble des activités du groupe Petrochem, avec ses principales filiales couvre les domaines suivants :

-         ingénierie, extraction et raffinage des hydrocarbures

-         ingénierie, culture et raffinage de froment OGM

-         production de moteurs conventionnels et CHOOH2

-         industries chimiques (engrais, pesticides, additifs alimentaires, cosmétiques…)

-         industries pharmaceutiques

-         rôle majeur à tous les niveaux de la filière agroalimentaire (recherche, intrants chimiques, production, transformation, distribution et restauration…)

-         ingénierie dans l’armement spécialisé (armes chimiques, explosifs…)

-         investissements dans la recherche sur les nouveaux matériaux

 

Le groupe Petrochem comprend des dizaines de filiales mais, parmi les plus importantes, on peut retenir :

-         XOMA© Pharmaceuticals, géant de l’industrie pharmaceutique

-         CHOOH4U, la célèbre chaîne de stations services

-         Continental Farms Agricorp, géant de l’agrobusiness

-         Moo-Moo Burger, les fast foods préférés de vos enfants…

 

 

En terme de relations avec les autres mégacorps qui dominent notre monde, Petrochem possède le privilège d’avoir un ennemi clairement identifié à travers la firme néo-sov SOVOIL. Cette dernière contrôle de nombreuses réserves d’hydrocarbures qui en font le premier producteur mondial. Cette corporation ne cesse de développer ses activités dans des domaines de plus en plus diversifiés ce qui constitue une menace pour les marchés de Petrochem. De même, le contrôle des ressources d’hydrocarbures dans des zones neutres peut aussi déclencher des tensions entre les deux firmes. On sait que, plusieurs fois par le passé, ces tensions ont débouché sur des « guerres chaudes » avec interventions armées des deux camps. Les investisseurs potentiels sont invités à demander à leurs agents informatiques de les tenir informer en permanence des relations entre ces deux géants. En cas de conflit ouvert, nous vous conseillerions alors de placer vos économies plutôt dans les actions de firmes comme Militech  ou Arasaka.

 

A ce propos, par sa nationalité, Petrochem est plutôt proche de la firme américaine de sécurité privée Militech. Ainsi, l’armement des gardes corporatistes de Petrochem est fourni par Colt et MustangArms, deux firmes liées à Militech. Par conséquent, cela éloigne la firme texane de la firme japonaise Arasaka, traditionnelle concurrente acharnée de cette dernière.

 

Petrochem entretient des relations très soutenues avec Biotechnica, la célèbre Eurocorpo des biotechnologies. En effet, celle-ci est détentrice du brevet du CHOOH2 qui fut mis au point par ses laboratoires. Ne pouvant exploiter seule ce brevet, elle en loue les droits à plusieurs entreprises dont la plus importante est, de loin, Petrochem. Les intérêts des deux firmes sont donc liés mais cela ne les empêche pas d’entretenir une sourde rivalité : la rente que doit verser chaque année Petrochem pour acquérir les droits du CHOOH2 grèvent les dividendes versés aux actionnaires alors que, de l’autre côté, Biotechnica voit d’un mauvais œil l’investissement toujours plus important de Petrochem dans la recherche…

 

Pour le reste, Petrochem entretient des relations cordiales avec la plupart des autres mégacorps même si les risques de conflit sont bien sûr supérieurs avec leurs concurrents potentiels. Parmi ceux-ci, on peut citer :

-         la firme américaine DuPont De Nemours et l’Eurocorpo BAYER pour la chimie

-         les firmes américaines Cargill et Monsanto dans l’agrobusiness

-         la firme américaine Philip Morris et l’Eurocorpo Danone pour la production agroalimentaire…