Création de persos

 

T’aimes raconter ta vie, Chomba’ ? T’as de la chance, pour une fois, ça m’intéresse. Tu sais écrire ? OK, ça devrait aller alors… Voilà, comme dans le jeu Herowars, tu disposes de 100 mots pour décrire le perso de tes rêves. Ouais, ouais, 100 mots que tu assembles pour faire des phrases. Connecté ? Alors, forcément, il faut faire des phrases correctes du style sujet – verbe – complément comme ta maîtresse te le demandait à l’école. Quoi ? Y avait pas d’école dans la Zone de Combat où t’as grandi… Ok, voilà ce que t’as pas le droit de faire : « Euh, mon solo : beau, grand, fort et intelligent. »

 

Bon, quelques précisions pour qu’on s’y retrouve quand même. Ta description doit comporter un certain nombre de mots-clefs qui sont des points incontournables :

 

-         un nom ;-)

-         un mot-clef permettant de connaître ton origine ethnique comme aiment bien le faire nos amis ricains : caucasian, native, african-american, corean-american… que sais-je encore !

-         un ou deux mots-clefs d’occupation préalable tirée des bons vieux métiers de la Rue (solo, fixer… cf. ci-dessous)

-         un mot-clef permettant d’identifier le service dans lequel tu as fait tes premiers pas au sein de la corpo… en faisant gaffe de respecter une certaine logique avec ce que tu auras choisi juste au-dessus (« salut, c’est José le solo, je viens pour le nouvel emploi d’analyste-programmeur »)

 

Bon, en dehors de cela, tu peux dire toutes les conneries que tu veux. Mais bon, à toi d’utiliser tes 100 mots au mieux. Il ne faut décrire que ce qui sort de l’ordinaire. Exemple : inutile de dire que ton solo est fort à la bagarre, on s’en doute. Sauf s’il est super-fort en Animal kung-fu ou en combat avec des fourchettes en plastique biseautées ; ça forcément je pouvais pas le savoir.

 

Tu peux ainsi préciser des traits physiques marquants, des relations particulières, des capacités remarquables, des talents rares, des lieux privilégiés, des possessions indispensables (non, pas des objets magiques.)… mais aussi des traits de caractère et des faiblesses. Quel intérêt ? Le MJ accepte tout ce qu’il y a dans la description mais tout ce qui ne s’y trouve pas tombe sous le coup de son autorité (« je te l’apprends mais tu as un chien ridicule qui te suit partout »). Alors, prenez vos précautions.

 

Je reviens sur les mots-clefs de ci-dessus. Voilà la liste des occupations préalables autorisées :

 

-         Solo (yeahh !)

-         Fixer (intermédiaire, indic, revendeur…)

-         Netrunner (hacker, spécialiste de l’informatique…)

-         Rockerboy (en fait, tous les métiers de l’entertainment cyberpunk : musicien, DJ, acteur de braindance, artiste multimédia…)

-         Media (journaliste en fait)

-         Techie (as known as Mac Gyver)

-         Panzerboy (spécialiste de la conduite d’un peu tous les véhicules possibles et imaginables : de la trottinette à l’Hovercraft de combat)

-         Private Eye (détective privé, espion…)

-         Booster (euh, si t’as une idée qui correspond à aucun des précédents…)

 

Bon, si tu choisis 2 mots-clefs, de ce type, ça veut pas dire que t’es trop fort et que t’as deux métiers mais plutôt que ton métier est un mélange de deux autres. Style tu prends Fixer/Rockerboy et te voilà Impresario, Media/Rockerboy et t’es télévangeliste, Panzerboy/Solo et là ça va pas déconner etc…

 

Deuxième liste, le service où t’as débuté dans la corpo :

 

-         sécurité intérieure (garde du corps, sécurité électronique des locaux…)

-         sécurité extérieure (opérations d’infiltration/exfiltration…)

-         renseignement (espionnage industriel…)

-         veille technologique (connaissance des sciences et techniques applicables à la corpo…)

-         systèmes informatiques 

-         maintenance technique (« alors, bientôt réparée cette chasse d’eau ? »)

-         relations avec les publics (clients, presse…)

-         relations avec les entreprises (diplomatie…)

-         marketing et publicité

-         commercialisation des produits

-         transactions financières

 

 

Le monde

 

Alors, ça va te faire un choc mais bon j’y vais : on est en 2033. Putain, mais t’as fait quoi pendant toutes ces années ?

 

Non, sérieusement, on joue dans un monde légèrement en décalage par rapport aux suppléments officiels. 2033, ça laisse un peu le temps de voir venir parce que le 2020 de Talsorian y commence à sentir un peu le pâté.

 

A part ça, pas de panique. On ne bouleverse pas les grands repères. Oui, Arasaka est toujours là ; oui, y a des smartguns et pis des Moo-Moo Burgers aussi. Par contre, certaines technologies (bizarre ces téléphones portables gros comme des talkie-walkie…) et surtout le background national et international ont pas mal changé. Mais vous pourrez le découvrir au fil du jeu. Surtout, c’est rien de bien original : c’est une sorte de compil’ de ce qui est valab’ dans les suppléments officiels, les suppléments parallèles (style Dark Metropolis), Cyber Age, des sites web, des films, romans, bds… et puis la vraie vie.

 

 

 

Les règles

 

Les persos seront compatibles avec mes propres règles de Cyberpunk 2033 (là aussi une compil’ de pleins de trucs mais qui gardent en gros le cadre originel) qui pourront être utilisées dans certains cas : action simple, combat en un contre un… Pour les actions spécifiques au jeu par mail, des règles vous seront proposées au fur et à mesure. La source d’inspiration principale en sera Herowars qui convient bien à tout ce qui est jeu à grande échelle.

 

La seule chose à savoir pour le moment c’est que tous les messages échangés dans le jeu doivent être à la fin « codés » avec une ligne de 10 chiffres choisis entre 1, 2 et 3 afin de simuler le hasard inévitablement nécessaire.

 

Ex : 3 –2 – 2 – 1 – 3 –2 – 1 – 1 – 2 – 3